Chroniques de la Terre du milieu 2

Chroniques de la terre du milieu (CTM) est un module de NWN 2 construit avec le background des oeuvres de J.R.R. Tolkien: le seigneur des anneaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Avalê Tar-Telemnar

Aller en bas 
AuteurMessage
Faefnyr
Joueur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 28
Localisation : mon lit ou ma table de cour... suivant l'heure
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
RACE: Humain
Niveau: 1

MessageSujet: [BG] Avalê Tar-Telemnar   Lun 9 Oct - 23:10

…Cela faisait déjà plusieurs lunes que la caravane faisait route vers Osgiliath. La route était dangereuse mais la cargaison était, comme le disait son père, le chef de la caravane Gimilkhâd Tar-Telemnar, décisive pour la suite des combats des troupes du Khand. Celui-ci pris donc sa marchandise, et une escorte très conséquente mais pas trop pour ne pas attirer les soupçons. Déjà que le voyage était long et suffisamment dangereux pour que l’on ne rajoute pas le risque de faire front à une bande de pillards!
Le voyage jusqu'au gué de Harnen ce produisit sans la moindre difficulté malgré ou grâce à la vigilance général.
De-là ils piquèrent droit vers les gués de Poros mais un peux avant d'apercevoir la rivière une bande de pillards les pris en chasse. On ne sût pas si le nombre des hommes prêts à combattre les firent fuirent encore est-il que personne ne dû utiliser ses armes ce jour là.
Ce ne fut qu’entré dans l’Ithilien que des problèmes apparurent...

Les Tar-Telemnar étaient une famille de nomades influente et elle se devait de prendre part activement aux combats ou du moins, à l’aide logistique. Leur fille Avalê ayant toujours vécu entourée de solides guerriers du désert avait très vite appris à manier le cimeterre et à décocher des flèches avec une grande précision malgré son âge. Sa bonne taille et sa musculature faisait d’elle une jeune femme ravissante. Son teint mate, ses cheveux noirs et ses yeux verts sombres, ne la rendait que plus agréable à voir. Etant de plus la fille d’un nomade influent, nombreux furent ses prétendants mais jamais aucun ne réussit à lui prendre son cœur, trop occupée à penser à la liberté et à l’aventure. S’ennivrant des contes que les nomades racontaient autour des feux de bois le soir. Son conte préféré parlait d’un groupe de rôdeurs dans la maléfique forêt noire. N’ayant goûté qu’à la liberté et aux grands espaces, Avalê ne désirait pas être autre chose qu’une nomade sans attache, sans mari, au grand damne de ses parents.

…Cela faisait déjà plusieurs nuits que la caravane faisait son camp près de la forêt. Gimilkhâd semblait vouloir quelque chose. Il donna tant de travail à Avalê qu'elle ne pû lui demander ni voir celui ci pendant la journée et la nuit elle était trop extenuée pour rester à veiller. De sorte, qu'elle ne remarqua pas les divers préparatifs qui avaient court.
Ainsi un soir, après que Avalê ce fut occupé des bêtes de somme pendant toute la journée et qu’elle fût rentrée se changer avant de manger, ses parents entrèrent dans sa tente pour lui parler. Ils lui apprirent qu’ils lui avaient trouvés un mari et qu’elle se marierait le lendemain avec le fils aîné d’un riche marchand, qui était dans la caravane, et que tout était arrangé entre les deux familles.
Avalê le pris très violemment et les phrases disant que c’était un déshonneur pour leur famille, qu’à vingt ans elle ne soit toujours pas mariée et sûr de son avenir, ne firent que la renfrogner un peu plus. Pris d’une violente poussée de rage elle commença à renverser son lit de camp. Le la s parents sortirent en hâte de tente et la laissèrent là, en rage.
Un peu plus tard dans la soirée la mère d'Avalê arriva dans la tente saccagée avec une robe de soie rouge vif. Elle lui dit que cette robe avait appartenu à sa grand-mère et qu'elle l’avait léguée à sa mère. C’était maintenant à son tour de la transmettre à sa fille. Avalê, en plein dans ses pensées et pas totalement désinvestit de sa rage, revêtit sa robe de mariage et resta plantée là, debout dans sa tente, immobile. Avant de sortir sa mère remplaça la bague qu'elle portait au majeur de la main droite et la remplaça par un anneau ouvragé en argent du Rhûn. Et ne voyant toujours aucune réaction de sa fille, elle souleva la peau d’animal fermant la tente au froid extérieur et sortit, un air mi-figue mi-raisin sur le visage.

Ce n est qu’au bout de quelques heures qu’Avalê bougea, et ce ne fut pas pour rien car à ce moment là elle sortit de sa tente, toujours habillée de la robe. Quelque chose en elle venait de changer. Elle prit la fuite en direction de la forêt, dans la nuit noire. Les gardes ne virent rien passer dans cette nuit sans lune. Elle courut, courut à en perdre haleine. Elle courut ainsi un bon moment sans savoir où elle allait et sans même y faire attention. Sa robe s’accrochait aux branches basses et aux ronces ce qui arracha de nombreux morceaux du précieux tissu. Instinctivement elle se dirigea vers une source de fumée et ce n est qu’à quelques pas du petit camp, où étaient assises quatre personnes, qu’elle ralentit…et quelques mètres plus loin, qu’elle s’évanouit. Ca robe était en loges…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mephistopeles.skyblog.com/
 
[BG] Avalê Tar-Telemnar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Valandil Telemnar [Guerrier]
» A voir !! Nos amis les serpents
» [Mission MC] Avalé par les ténèbres
» Eh les gars, vous allez vous marrer... J’ai avalé un glaçon ! ** Benjamin
» la mort sur-avalée + anya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de la Terre du milieu 2 :: CTM2 - Roleplay :: CTM - Background-
Sauter vers: