Chroniques de la Terre du milieu 2

Chroniques de la terre du milieu (CTM) est un module de NWN 2 construit avec le background des oeuvres de J.R.R. Tolkien: le seigneur des anneaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Jeu 8 Mar - 21:51

La question fatidique, devaient-ils la suivre ? Pour seule réponse Aru souriait et portait à sa bouche un morceau de viande. Si c'était oui, si c'était non ? Aucune idée, Aru ne répondit pas et s'abstenu de tout commentaire.

Et d'ailleurs Yorî n'aura sans doute jamais sa réponse car déjà le garde de tout à l'heure pénétrait dans la tente et s'arretait sur le palier.


Voici le captif Monseigneur.

Ils firent entré un homme au dos courbé, son visage était parsemé de cicatrices et hématomes divers, sa lèvre saignait, il ne portait plus que des haillons où étaient brodés les insignes du Gondor et qui marquaient sa condition de Rôdeur. Aru se leva de sa chaise et un garde poussa le prisonnier jusqu'au milieu de la pièce. Celui-ci obtempéra, non sans réticences. Il semblait baisser la tête et éviter de regarder en face son bourreau.

Vous pouvez sortir.

Indiqua-t-il à ses hommes qui sortirent de la tente, ne laissant plus que les Écorchés, Aru et le Rôdeur. Après un long moment de silence, le maître des lieux décida enfin de procéder à l'interrogatoire du prisonnier.

Alors comme cela, tu fouine trop prêt du camp. Que cherchais-tu ? Les faiblesses de mes défenses ?

Nous chassions le gibier et vos immondes suppôts sont ...


Chasser ? Tu me prend pour qui ? j'ai rarement vu des Rôdeurs chassés de l'autre coté de l'Anduin, qui plus est avec leur équipement !


Le Rôdeur plissa ses yeux marrons et releva difficilement la tête pour enfin apercevoir Aru qui était pour le moins très impatient.


ALORS !? PARLE !

Le Rôdeur ne sembla pas répondre, il cherchait, il cherchait quelque chose mais n'espérait plus avoir une chance de s'en sortir vivant, c'était là ce qu'on pouvait lire sur son visage. Aru cracha par terre, décidé à en finir il dégaina sa magnifique lame dorée.


Sale chien ! Crève donc dans ton silence !

ARU !

Une voix s'était élevée dans la tente, c'était Kali qui s'était levée de sa place.

Il ne sait rien, ce n'est qu'un simple éclaireur à peine plus expérimenté que tes pisteurs orcs.


Elle s'approcha de la victime et de son bourreau, ce dernier baissa sa lame et la rengaina.

Laisse moi faire ...

Très bien.

Le visage du captif sembla s'illuminer alors qu'il apercevait la nùménoréenne noire. Il sembla reprendre espoir, pendant quelques secondes. Elle s’approcha de lui et se baissa de manière à être au niveau de son visage.

Je sais pertinemment que tu ne sais rien mais tu dois savoir ceci : tu ne sortira pas vivant de ce camp. Je vais donc te donner une chance.

Kali jeta un regard de coté à l’attention de Aru, qui l’écoutait attentivement.

Si tu me donne la réponse à la devinette que je vais te donner, tu sera libre de partir. Dans le cas contraire, tu souffrira abominablement avant de finalement mourir et être jeter en pature aux orcs pour leur dîner.

Tu m’as compris ?

Il opina du chef.

Alors la voici :

« Cette chose toute chose dévore,
Oiseaux, bêtes, arbres, fleurs ;
Elle ronge le fer, mord l’acier ;
Réduit les pierres en poudre ;
Met à mort les rois, détruit les villes
Et rabat les hautes montagnes. »

Qu’est ce que c’est ?

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dormeur du Val
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Localisation : La Terre du Milieu
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Roublard
RACE: Humain
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Dim 11 Mar - 1:04

Yôri avait comme l'impression qu'Aru ne souhaitait pas répondre à ses questions, sentiments étranges, surtout que ce dernier était sans doute le plus bizzare de tous les numénoréens noirs qu'il avait rencontré.
Enfin bon pour le moment, le captif qui avait été mentionné auparavant par un garde était là, et il semblait aussi apeuré que sùr de sa mort prochaine. Tous se lisait sur son visage, il n'arrivait même pas à garder la peur à l'intérieur de son être, elle devait parraître sur son corp.

En tous cas il aurait mieux fait de désobeïr aux ordres, venir près de ce camp était presque un suicide, peut-être pour espionner une activité des orcs, ou compter les troupes prètes à combattre, il avait été pris la main dans le sac, et ce rôdeur n'avait sans doute aucune chance de sortir de cette tente vivant.
Les méthodes du numénoréen noir étaient tout aussi expéditives, que trop rapide pour faire parler un homme qui ne devait pas savoir plus que la mission dont on l'avait chargé.

Yôri murmura à l'égart de l'humaine toujours en train de manger, ne prétant que quelques regards à l'homme qui venait d'entrer.

"-Aru est un peu trop agressif, cet homme mourra dans la minute si il ne parle pas."

La prediction du dernier des Nârubâra s'avérait juste, et Aru avait dégainé son arme juste devant la gorge de l'espion. Prêt à lui trancher la gorge dans la seconde suivante. Mais un des écorchés eut une réaction étrange, Kali avait empéchée Aru de tué cette vermine.
*Il ne sait rien, elle veut quoi ? En plus un rôdeur, sa vaut pas plus qu'un Rohirim non numénoréen...*

Ce qui étonna encore plus Yôri se fut qu'Aru n'avait absolument pas voulut contredire Kali, il la laissait faire, comme si ce n'était qu'un jeux avec une poupée, et sa ressemblait plutôt à sa pour les trois numénoréens, mais Avalê devait trouver sa assez ignoble, ou peut-être exagéré.
La numénoréenne avait une façon d'agir très différente d'Aru, elle était même prete à laisser vivre la rôdeur si il trouvait la réponse à une petite devinette.
Tandis que Yôri lui ne montrait aucune de ses pensées, il laissait le temps agir sur les actions, comme si il n'était qu'un spectateur d'une pièce tragique.


*Jouer sa vie à une enigme, voilà un jeu dangeureux, mais de toute façon cet homme allait mourir, alors pourquoi ne pas lui laisser une chance...*
Après avoir écouté l'énigme Yôri ne pùt s'empecher une pensée.
*Kali me surprendra tous les jours sans doute, ce rôdeur ne pourra s'empecher de penser à la pluies, ou peut-être le vent, mais la réponse est sùrement ......*
Quelque chose gèna le numénoréen, cela interrompit toutes ses pensées, il avait vu une lueur d'espoir dans le regard du rôdeur, qui était rentré ici sans en avoir.
*J'espère que si il trouve Kali tiendra sa parôle, sinon il faudra que je...*

_________________
Le dormeur du Val = Superu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/encyclo/thema/index.php
Faefnyr
Joueur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 28
Localisation : mon lit ou ma table de cour... suivant l'heure
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
RACE: Humain
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Lun 12 Mar - 0:20

Avalê mangeait avec appétit. Elle n'était pas une numénoréen et de ce faite elle ne pouvait tenir aussi longtemps sans manger, même chez l'ennemi. * Que l'on mange ou pas ne changera rien, si je doit combattre au moins j aurais le ventre plein et cela pourra mètre utile...* Elle faisait mine de ne pas voire ni entendre ce qui l'entourait mais étant une habituée a regarder discrètement et sans se faire voire ce qui l'entourait elle réussit a suivre tout la conversation. Elle ne se posa pas la question pour savoir si elle suivrait Kali ou non, en effet son choix avait été fait plusieurs jours auparavant.

C'est alors qu'un prisonnier fut emmené dans la tente. * Un rôdeur sans doute...* En effet la suite lui appris qu'elle avait vue juste. * Ils auront beau le torturer il ne sais sans doute rien de ce que ce Aru ne sais déjà... L'ennemi semble être sous estimer...* Aru perdit patience et voulut mettre fin a ses jours.* Il a encore des chose a apprendre si il veut délier les langues...En plus je suis sur que c'est tout ce qu'attend se gars... dut moins si il a comprit qu'il ne s'en sortirait jamais vivant...* Kali bougea et parla alors.

*Une énigme, quelle drôle d'idée...je suis curieuse d'entendre ça...*

Kali dit alors, d'une voix sans ton particulier:

« Cette chose toute chose dévore,
Oiseaux, bêtes, arbres, fleurs ;
Elle ronge le fer, mord l’acier ;
Réduit les pierres en poudre ;
Met à mort les rois, détruit les villes
Et rabat les hautes montagnes. »



Avalê réfléchit quelques secondes. Elle leva la tête vers le Rôdeur contusionné. Une lueur brillant dans son oeil. * Le Temps! Rien est immortel fasse au Temps! Pourvu que ce pauvre tipe soit encore en état de réfléchir...* Une citation de son mentor de a l'époque de sa jeunesse lui revint alors * "Le temps emporte tout, l'énergie comme le reste." * A en voire la lueur qui brillât dans les yeux du garçon Avalê supposa qu'il avait trouvé. * il ne reste plus qu'a voire si Aru et Kali tiendrait parole... Bien que lui n'a pas dit qu'il ne le tuerait pas...ni lui ni ses immondices qui lui servaient de troupes...*

Elle déposa sans faire de bruit ses couverts et mis les mains sous la table. La main sur son couteau de chasse... Avalê s'attendait au pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mephistopeles.skyblog.com/
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Lun 12 Mar - 12:37

La scène avait des allures de sadisme poussé à l'extrême. D'un coté, cela ne pouvait que paraître être vrai, mais qui ne voit que l'extérieur, ne peut juger l'intérieur. Le Rôdeur sembla être absent le temps de sa réflexion, comme perdu, abandonné, après un long moment -où Aru ne put s'empêcher d'exprimer son impatience- le prisonnier donna enfin sa réponse.

Euh ... hmmm ... Le ...

Il hésita, le mot ne voulait pas sortir, au risque d’être faux. Sa vie ne se jouait qu’à ce mot.

... Temps ? Le temps ?

Kali regarda Aru, puis son regard se détourna vers le captif, un minuscule sourire, infime, se dessina sur son visage, elle se releva et se plaça derrière le Rôdeur. Elle lui détacha ses liens, celui-ci se releva et observa l’assemblée, ne sachant plus quoi faire.

Va-t-en.


Le Rôdeur, incrédule, fronça les sourcils.

Dépèche-toi avant qu’il ne change d’avis.

Kali lui désigna Aru du menton et sans attendre, il partit en courant vers la sortie. La nùménoréenne le regarda s’éloigner, un voile de tristesse sur son visage. Elle soupira.


Il aurait été plus simple de le tuer tout de suite. Tu es trop sentimentale Kali.

Je sais ...

Cela te perdra un jour.

Soudain, ils entendirent un bruit vers l’extérieur, le bruit de cordes d’arcs qui se détendent, de flèches qui sifflent. Le prisonnier venait sans doute de passer de vie à trépas.

Où sont nos appartements ?


Un de mes hommes vous y conduira.

Comme pour ponctuer ce qu’il disait, un garde noir se présenta à l’entrée de la tente. Kali prit ses affaires et attendit les autres Écorchés, puis ils sortirent à l’extérieur et quittèrent la tente du Maître des lieux.

Bienvenue parmis nous !

Entendirent-ils derrière eux.

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)


Dernière édition par le Mer 14 Mar - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dormeur du Val
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Localisation : La Terre du Milieu
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Roublard
RACE: Humain
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Lun 12 Mar - 23:51

La lueur d'espoir que Yôri avait vu dans les yeux du rôdeur était tout à fait justifiée, celui-ci connaissait la réponse, mais il n'osait pas trop la dire, sans doute de peur d'avoir faux.
Dans tous les cas, le fait que Kali soit joueuse, avait vraiment étonné le numénoréen, qui était sùr qu'elle n'avait que faire de tel gens que les rôdeurs.

Le temps qu'elle mit pour le détacher dù lui parraître interminable, mais le dernier des Narûbâra se doutait de comment sa allait finir au beau milieu du camp, pour le moment il n'osait rien dire, même si sa langue aurait bien voulut se délier.
D'ailleur Kali fit bien ce que Yôri avait prévu, elle dit au rôdeur de fuir, de fuir de cette tente.

*Il est bien plus à l'abris ici, j'espère qu'il a comprit.*

Le destin de l'homme était entre ses mains, et Yôri se doutait du choix que celui-ci allait faire. Plutôt fuir et mourir sans s'en rendre compte dans le camp d'orc, que de rester avec le deux centenaires, qui aurait sans doute tenu sa parôle et l'aurait fait sortir du camp.
Même si cette solution ne pouvait pas être vérifié puisque l'homme était sortit de la tente, et que les orcs abondaient, rien ne nous dit qu'Aru aurait tenu sa parôle.

Kali avait fait ce qu'elle avait promis, et Yôri n'avait aucuns arguments, alors sa ne servait à rien de s'enerver pour la vie d'un rôdeur de basse classe.
Aru lui aussi trouvait facilement les points faibles des autres, même si celui-là était un des plus simple à déduire. Kali utilisait trop les sentiments pour manipuler les gens.

Le dernier des Narûbâra n'avait pas eut le temps de recommencer à poser la question qui le titillait que Kali demandait si les Ecorchés était nourris et logé dans le campement.
Aru n'était pas si dérangeant, il était plutôt enervant et trop sùr de lui, sa dernière réplique fut sans doute signe qu'il était content de l'arriver des Ecorchés dans le camp.

Yôri restait silencieux, le silence était son élément, même si parfois sa bouche s'ouvrait sans qu'il ne fasse attention. Se ne fut qu'au moment où ils arrivèrent au niveau de la tente qui allait couvrir les Ecorchés qu'il prit la parôle.

"-On est là pour un moment, hein ? J'aimerais bien en savoir plus sur Aru, Kali."
Le numénoréen connaissait déjà la réponse de son vis à vis, mais il devait aussi lui faire comprendre ce qui l'interessait.
*Elle voudra en parler plus tard, sans doute.*

_________________
Le dormeur du Val = Superu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/encyclo/thema/index.php
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Jeu 15 Mar - 1:02

Ils marchèrent plusieurs minutes, accompagnés des "gardes noirs" d'Aru. Ces derniers les laissèrent devant l'entrée, l'un d'eux se posta à l'entrée et n'y bougea plus.

Une fois à l'intérieur, ils découvrirent une tente richement décorée, il y avait tout le nécessaire pour y vivre, et assez de place pour toute une famille. L'intérieur était tout de même nettement plus sobre que les appartements d'Aru.


Ce n'est qu'une fois installés que Kali sortit de sa torpeur.


Je risque de rester ici quelques jours oui, après quoi je repartirais vers le nord, sans doute.

Elle parlait à la première personne et cela laissait deviner facilement à ses compagnons ce qu'elle comptait faire : à savoir se séparer d'eux.

Aru était ... Comment dire.

Elle cherchait ses mots, ses yeux dansaient dans la tente à la recherche de quelque chose.


Très beau garçon, c'est encore le cas d'ailleurs. Son nom entier est Arû-Azgara. Azgara signifiant "faire la guerre", et Arû "Roi". Il a toujours fait parti de la très haute noblesse d'Umbar. La première fois que je l'ai rencontré, c'était lors d'un buffet, mon mari de l'époque - le premier - fêtait son anniversaire. Plus tard je l'ai revu plusieurs fois.

Elle laissa un long silence pendant lequel elle soupira d'amertume. Elle était fatiguée.


Ne l'appelez en aucun cas par son nom, contentez-vous "Du Bras du Maître" c'est comme cela qu'on l'appelle ici, et ne vous amusez pas à jouer au plus malin avec lui. De toute manière, je doute que vous le reverrez un jour.

Se fut le dernier conseil qu'elle leur donna avant de s'installer sur l'une des paillasses de la tente, elle déposa à ses cotés ses affaires, s'allongea et ferma les yeux ...

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dormeur du Val
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Localisation : La Terre du Milieu
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Roublard
RACE: Humain
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mar 20 Mar - 21:25

Sur le chemin Kali semblait plutôt assez préocupée, au moins les Ecorchés pour le moment étaient en sécurité avec de tel garde devant la tente.
Yôri n'avait pas grand chose à dire comme d'habitude, la belle tente ne lui fit aucun effet, et comme à chaque fois qu'il s'installait dans un endroit, il plaça ses armes sur un meuble, et tenta d'en récupérer une à distance dans la pièce, surtout qu'il avait perdu son arc dans la forêt quelques jours auparavant.

Les parôles de la numénoréenne furent un peu sursauté le dernier de Nârubâra, elle parlait à la première personne, comme si elle ne connaissait plus ni Yôri ni Avalê.

*Hey bien que des bonnes nouvelles.*
Après une rapide description de l'homme qui les acueillait, Kali alla se coucher, et ferma les yeux, tandis que le numénoréen tentait de ne pas montrer sa surprise, même si se séparer de quelqu'un comme elle ne changerait pas grand chose, puisqu'au départ il était partis du sud pour visiter la terre du milieu.

Yôri avait compris la leçon, ne jamais prononcer le nom d'Aru, et il l'avait remarqué un peu avant dans sa tente. Le ventre du numénoréen réclamait, et s'était normal il avait refusé de manger quoique se soit en la présence du bras du maître, mais il pourrait tenir encore une bonne demie journée sans rien avaler.

Lorsque Yôri était enfin prêt à se placer pour se reposer sur une paillasse, il observa de loin le visage de Kali, et il vit qu'elle était assez fatiguée. Visiblement s'était pas le moment de poser des questions, même si le numénoréen voulait en savoir plus sur elle.

*Donc bientôt nous n'allons plus jamais nous revoir Kali, et que deviendra Avalê qui ne connait rien à la vie en dehors de sa caravane, c'est vrai qu'elle n'a pas de chance celle là, personne ne veut la prendre pour ce qu'elle était. Il y a quelques jours elle devait être une des femmes les plus respectées de son camp, aujourd'hui on la traite comme une esclave.*

Les visages des Ecorchés abandonnés au combats revenaient à l'esprit de Yôri, il était assez indifférent à son futur ainsi qu'a celui des deux femmes, mais il s'était tout de même fait chier pour pouvoir les trouver, et en à peine quelques jours tout était revenus au point de départ. Il serait encore sollitaire sur la route du nord dans quelques jours.


Desormais le numénoréen était serein, il pouvait se reposer sans s'occuper du monde qui l'entourrait.

_________________
Le dormeur du Val = Superu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/encyclo/thema/index.php
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Dim 25 Mar - 21:22

le soleil se levait à l'horizon du palais doré. Les couloirs du palais étaient en effervescence. Un évènement était en train de se produire, les servantes courraient partout accompagnées d'eunuques armés de longues hallebardes luisantes. Parfois, l'un d'eux souriait à la petite fille qui les regardait passer.

Cette petite fille avait de grands yeux, ses cheveux avaient été tressés et elle portait une longue robe de soie que seules les jeunes nobles pouvaient portées. Une voix résonnait dans le long couloir affublé de colonnes aux gravures complexes mais d'une incroyable beauté.


Kali ! Ah Kali ... Nous vous cherchions partout ...

La petite fille tourna la tête, c'était son nom ? Mais que lui voulait cette femme ... Oui ! Il s'agissait de quelqu'un de familier ... Impossible de se souvenir ...


Votre père vous attends.

Un brouillard, mais, il n'y en a pas ici ? Surtout dans un couloir.

Kali, enfin te voilà !

Cette voix la fit tressaillir, elle ne discernait qu'une silhouette sans visage, mais elle savait de qui il s'agissait.

Père ...

Viens ma chérie. Mon ami va t'emmener. Ne t'inquiète pas, nous nous reverrons très bientôt !

AMON !


Mais ...

Il caressa les cheveux de sa fille et déposa un baiser sur son front, elle ne voulait pas le quitter, mais elle savait que ce n'était qu'un rêve, un souvenir même ... Une grande silhouette s'approcha d'elle, l'individu était ...

Kali se réveilla, quelques gouttes de sueur perlaient sur son front humide, elle les essuya d'un revers de la main et constata avec soulagement qu'elle était encore dans la tente. Son regard fixa l'entrée de la tente et elle prononça, dans un souffle.


Amon ...

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faefnyr
Joueur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 28
Localisation : mon lit ou ma table de cour... suivant l'heure
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
RACE: Humain
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mar 27 Mar - 0:08

[hrp: dsl ça fait un moment que j'ai pas trop put poster mais ça devrait revenir a la normal. hrp]

Après que l'épisode avec ce pauvre rôdeur, Avalê ne toucha plus a sa nourriture. Au contraire elle regrettait même d'y avoir touché car se dit elle : * Ma vie dans ce camp ne vaut pas mieux que celle de ce jeune homme... Je devrais faire très attention a mes arrière...* Après cela, un garde les escorta vers une tente qui, n'avait rien a envier aux tente luxueuse qu'elle est sa famille avait habité * au contraire même... Cette tente est digne d'un prince! Kali serait donc, ici, légale d'une princesse? *. Trois lits y étaient installer voyant Yori en prendre un, elle fit de même et mis le peut de frusque qu'elle avait au pied du lit.

Elle avait déjà sur le bateau nettoyé ses armes et ne le refit pas car cela aurait été inutile. Avalê décida tout de même de maître ses arme près de son lit et de dissimuler sous on oreiller sa petite dague. * on ne sais jamais! Après tout nous sommes entouré d'orcs. Quoi qu'avec le type qui garde notre tente je suis pas beaucoup plus rassurée...* Avalê, avant de s'allonger epousta une foi de plus ses vêtement.

Pendant tout ce temps Kali s'était endormie et, quant a lui, Yori faisait un tour près du râtelier d'armes. * Je devrais y allé faire un tour moi aussi...enfin si il m'en laisse!* Cette pensée fit sourire Avalê. Elle s'allongea ensuite pour réfléchir aux recommandations et a ce que venait de dire Kali. *Le bras du maître, rien que ça.... Bon je suppose qu'il n'est pas appelle comme ça pour rien, faisons tout de même attention.*

Au moment ou Avalê commençait a partir dans un sommeille plus digestif que réparateur elle fut sortit de sa torpeur par Kali. Celle ci toute tremblante semblait sortir d'un mauvais rêve. D'ailleurs, Avalê crut entendre un son sortir de sa bouche mais elle fut bien incapable de le comprendre.

Avalê repartit a sa rêverie et partit, dans ces doux draps a la conquête de ses rêves. Dans un de ceux ci il était question de nourriture et d'infâmes orcs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mephistopeles.skyblog.com/
Le Dormeur du Val
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Localisation : La Terre du Milieu
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Roublard
RACE: Humain
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mar 27 Mar - 19:08

Après avoir fait le tour de la pièce en silence, Yôri s'était couché sur un matelat pas vraiment confortable, et de toute façon il n'avait aucunement envie de dormir. Pas question de dormir donc, et puis ils avaient suffisement dormis sur le bâteau d'après le numénoréen.
Il attendit donc que Kali et Avalê soit dans leur monde pour pouvoir commencer à se déplacer dans la tente à son aise. Après plusieurs manipulation de ses armes, et un petit tour à l'extérieur, Yôri rentra dans la tente quelques flèches dans les mains, qu'il déposa sur un meuble magnifiquement décoré.

Puis il se posa sur une chaise, tentant de trouver quelque chose qui pourrait faire l'affaire en tant qu'arc long, de préférence, mais aucun martériel présent ne pouvait faire l'affaire, il prit donc son mal en patience, et commença un long travail de restauration de ses armes.

Après un long moment, combien de temps, Yôri ne pouvait pas vraiment le dire, Kali se reveilla en sueur, il l'avait vu bougé se retourner, comme si elle faisait un cauchemard. Mais le numénoréen savait qu'il ne fallait pas la reveiller, il ne le voulait pas de toute façon.

Toujours silencieux il adressa un sourir à l'Ecorchée qui venait de se reveiller, même si cette dernière avait le regard fixé au niveau de l'entré de la tente.
Le dernier des Narùbâra avait parfaitement entendu le nom qu'elle avait prononcé, mais il ne savait pas qui s'était ni pourquoi elle l'avait dit. A vrai dire était-ce vraiment un nom ?


*Kali, tu as beau être plus agée que moi, je croix que tu voudrais en savoir plus sur ton histoire personnelle.*

Yôri adressa quelques parôles pour la numénoréenne.
"-Nous allons donc nous séparer, et tu vas rester ici ?"
Une question lui brulait les lèvres, il savait qu'il vallait mieux éviter de poser trop de question à la fois avec Kali, Yôri décida donc d'attendre encore un peu avant d'être trop curieux, et puis il l'avait suivie jusqu'ici. Même si il ne savait pas pourquoi, les parôles qu'Imrahil lui avait adressé avait fait le travail dans l'esprit du numénoréen, il la suivrait et l'aiderait si elle en avait besoin.
Même si les numénoréens n'acceptaient que très rarement l'aide qui leur était proposé, la phrase de l'homme qui avait sans doute sauvé Kali restait gravé dans la mémoire de Yôri.

_________________
Le dormeur du Val = Superu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/encyclo/thema/index.php
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mer 28 Mar - 20:00

[HRP - Dsl de la taille, aucune inspi. - HRP]

Kali se réveilla lentement, une fois levée elle se dirigea vers un seau d'eau pour faire un semblant de toilette. Une fois la belle satisfaite, elle attrappa un fruit d'une corbeille posée sur un meuble et y croqua à pleines dents.

Non, je vais partir vers le nord, je suppose.

Elle regarda le nùménoréen noir, il n'avait sans doute pas dormi vu l'état de son équipement qui semblait tout juste sortit des forges.

Sa va surement me prendre plusieurs mois à pied. Trois je suppose, surement plus.

Puis son regard se porta sur Avalê qui dormait paisiblement. Une fois qu'elle eut dévorer son fruit elle commença la préparation de ses affaires, pour son voyage. Elle prit ses armes et son armure, quelques provisions et de quoi se débrouiller dans la nature sauvage.

Je pense partir tout à l'heure, j'ai du chemin à faire. Si Avalê ne se réveille pas d'ici là, explique lui que je suis partie vers le nord.

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faefnyr
Joueur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 28
Localisation : mon lit ou ma table de cour... suivant l'heure
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
RACE: Humain
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Dim 1 Avr - 21:52

L'air était doux. Les oreillés était moaleux. Avalê était bien, vraiment. Mais quelque chose la reveilla. Son instint, on la fixait.Elle ouvrit les yeux et s'assis sur son lit. Elle regarda autour d'elle et vi Kali sur le depart et Yori assit, ses armes devant lui.

Avalê se leva, enleva les plis de ses vetements et se dirigea vers Kali.

- Que fais-tu? Nous partons?


L'air était frais, il y avait un très léger courant d'air trés agreable. Il faisait vraiment beau en cette fin de journée.

N'attendant pas la réponse de la "jeune" femme, elle rassembla ses affaires, quelle n'avait pas vraiment eut le temps de deballer.

- De tout façon, je n'ai rien de prévu, j'ai mangé et dormit. On part où?

Elle regarda Yori qui ne semblait pas bouger.

-Tu viens avec nous? N'est-ce pas?

*Que ce qu'ils ont a me regarder comme ça ces deux là?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mephistopeles.skyblog.com/
Le Dormeur du Val
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Localisation : La Terre du Milieu
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Roublard
RACE: Humain
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Lun 2 Avr - 20:30

Yôri était assis, que faire, quand quelqu'un est décidé à faire quelque chose il est rare de pouvoir l'en convaincre du contraire, s'était encore plus difficile de le faire lorsque l'on ne connaissait ni le pourquoi ni le comment. Et enfin Kali était une numénoréenne, alors même pas la peine d'essayer à discuter avec elle, toujours dans ses secrets, toujours dans ses pensées, le dernier des Narûbârâ était habitué, puisqu'il vivait la même chose.
*Le nord ... ? Qu'est-ce qu'elle veut aller faire là bas ?*

Pas de chance, mais Avalê s'était reveillée avant que Kali ne soit partie, et voilà qu'elle voulait partir avec la numénoréenne, curieusement Yôri comprit un peu la réaction de l'humaine, si elle aussi avait entendus les parôles qu'avait prononcée Imrahil un peu avant de recevoir un salve de flèches meurtrière, elle voudrait aider Kali, ou peut-être qu'elle souhaitait plutôt la protection de la numénoréenne, Yôri ne savait pas trop et il n'avait pas vraiment envie de savoir.
Le regard du numénoréen avait croisé celui de Kali, ils étaient tous les deux un peu amusés par la réplique d'Avalê, elle semblait tenir à coeur de rester avec la numénoréenne, que dire de plus que seul elle pourrait choisir de l'aider ou de la laisser ici.


*Tu n'as rien de prévu mais Kali elle a quelque chose de prévu, seul elle pourra choisir si elle t'emmène.*
"-Kali ne semble pas avoir envie que je vienne, alors... Ses choix son les siens, et n'appartiennent à nul autre."
Le numénoréen avait très bien résumé la situation, même si il savait qu'il ne pourrait s'empecher de suivre Kali, même à Osgiliath il trouverait un cheval.
Alors il n'aurait pas trop de mal à la suivre, sauf si elle se doutait déjà de quelque chose. Les actions de Yôri étaient toujours à double tranchant, si la numénoréenne ne supportait pas d'être suivie alors elle finirait par le prendre mal, et si il la suivait trop loin la mort risquerait de l'emporter à cause des amis de Kali, si ils ressemblaient tous à Aru, alors l'esperance de vie du numénoréen était diminuer de moitié.

_________________
Le dormeur du Val = Superu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/encyclo/thema/index.php
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mer 4 Avr - 19:32

Avalê se reveilla, ce qui impliquait qu'elle devraitl ui expliquer lep ourquoi du comment. La jeune humaine alla même jusqu'à prendre ses affaires et se depecher de se préparer.
Kali regarda la haradrim faire, tout en jetant quelques regards blasés au nùménoréen.


Moi je pars, toi tu reste Avalê. Je n'ai pas la moindre envie de repartir sur de longues et futiles explications, alors repose tes affaires.

Ar-Gimilzor enfila son manteau puis remit accrocha un petit bout de ficelle à ses cheveux pour faire tenir une queue de cheval, une fois fait, elle posa sa capuche en tissu sur sa tête.

Faites ce que vous voulez désormais. C'est ici que nos chemins se séparent.

Bon vent et bonne route !


Lacha-t-elle avant de sortir de la tente avec tout son paquetage. La jeune femme dévala la grande allée des quartiers des officiers du camp, puis traversa les quartiers des troupes "régulières" avant d'arriver à l'entrée nord du gigantesque campement. De nombreux orcs lui jetèrent des regards suspicieux, emplis de haine et de jalousie, mais aucun n'osa venir l'interpeller, si ce n'est les gardiens des entrées.

Une fois sortie, elle s'arreta pour comtempler le paysage qui se dessinait à l'horizon, devant elle. Avant tout l'Anduin, qui serpentait à travers les pleines et les rochers, puis, plus au nord ouest, les monts Brumeux dont on ne voyait que les cîmes.

Le chemin qu'elle devra parcourir avant qu'elle n'arrive où elle le souhaite est long et tortueux, mais Kali est une battante ...


[HRP - Dernier post du chapitre pour moi - HRP]

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)


Dernière édition par le Sam 7 Avr - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faefnyr
Joueur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 28
Localisation : mon lit ou ma table de cour... suivant l'heure
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
RACE: Humain
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Ven 6 Avr - 23:59

- Je veux bien rester mais seulement si tu me donne une raison de le faire. Si je reste , je meurs, tué par ces satanés Orcs putride. Si je pars ou si te suis mon esperence de vie augmente. Je suis humaine moi! J'ai pas envie de mourir sans avoir rien fait de ma vie! *passablement emportées* j'avais un bute, il a deja été brisé. Je dois donc en créé un nouveau. Et sans trop m'avancé * elle regarda Kali* je pense bien en avoir trouvé un nouveau.

Elle ajusta ses affaires sur son dos. Regarda Yori qui, comme a son abitude, s'emblait impassible. Mais là Avalê vue autre chose passé dans les yeux du numénoréen.

- Si tu ne veux pas voyagé avec moi, très bien, mais sache que je ne serais jamais loin. Je croi que je ne suis pas fait pour diriger. Mais j'ai la chance de pouvoir me débrouiller en forêt. Mais... je n'aime pas etre seul. Je ne veux plus etre seul.

*elle regarda kali intensement*


- Et bien! Maintenant part! Je te suis!


[hrp: bonne vacances... me tué pas pendant ces deux semaine lol hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mephistopeles.skyblog.com/
Le Dormeur du Val
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 28
Localisation : La Terre du Milieu
Date d'inscription : 01/08/2006

Feuille de personnage
Classe: Roublard
RACE: Humain
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mer 11 Avr - 21:26

Voilà que Kali se repprenait à donner des ordres, autant à Avalê qu'à Yôri, sa allait pas se passer comme sa si le numénoréen la recroisait un jour sur la terre du milieu. L'humaine semblait determinée à suivre Kali, étrange, elle avait peur du dernier des Nârubârâ, sa n'aurait pas étonné Yôri, vu le comportement qu'il avait eut à l'égard d'Avalê les derniers jours, il voulait la faire culpabiliser de la mort des trois autres écorchés, et en effet s'était en grande partie de sa faute. Faire culpabilisé, voilà quelque chose qui amusait très particulièrement le numénoréen, s'était la première fois qu'il le faisait et sa semblait pas mal marcher.

"-Avalê fait attention à ta vie tout de même, rappel toi de l'homme qui nous a accueillit ici, si tous les amis de Kali sont comme lui, je ne donnerais pas cher de ta peau."
*On va peut-être rigoler, si elle commence déjà à avoir peur sa risque d'être marrant durant tous le voyage. Où va Kali je n'en sais rien, mais je finirais bien par les retrouver, si elle cours vers le nord, je pars dans deux jours avec un cheval et la distance sera vite rattrapée.*
Le numénoréen n'était pas vraiment sùr de l'endroit où souhaitait aller Kali, mais bon, si il partait le jour même dérrière elle, la numénoréenne le saurait, alors il fallait trouver une autre solution.

Un petit sourir adresser à Kali juste avant qu'elle ne sorte de la tente et Yôri repris son travail, à la recherche d'une arme à longue portée dans le camp, sa risquait de promettre avec tous ces orcs, leur matériel s'était vraiment de la mauvaise qualité.

*Bon au moins j'ai quelques flèches, on verra bien pour l'arc, il faut aussi un cheval.*
Un petit soupir et il sortait de la tente à la recherche d'une monture à peu près vivante, il l'a trouva, mais il faudrait bien la soigner avant qu'elle ne galope ccomme son dernier cheval.
Presque une journée à s'occuper de son nouveau moyen de transport, puis une demi pour se fabriquer une arme digne de se nom, et enfin une autre journée au petit soin de notre ami Aru.

*Autant en profiter avant que le temps ne manque, et que les aventures continuent.*

N'ayant pas vraiment le choix, revenir à Umbar ou aller vers le nord, Yôri s'était dit que l'excuse était bien trouvée, aller vers le nord pour ne pas retourner à la ville noir, sa permettrait de convaincre Kali. Et puis puisque le numénoréen n'avait rien à faire il décida d'essayer de suivre la numénoréenne, sa serait presque un jeu de piste, si il ne la retrouvait pas, s'était pas grave.

[Fin du Chapitre IV]

_________________
Le dormeur du Val = Superu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/encyclo/thema/index.php
Khamûl l'Oriental
Maitre du Monde
avatar

Nombre de messages : 605
Age : 30
Localisation : Harad - Territoire des Oliphants !
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
RACE: Humain
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   Mer 11 Avr - 21:32

[Cloture du sujet, fusion de ce chapitre avec le III]

_________________
Coordonateur MD, DEV (mapping)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Ecorchés d'Imrahil [Chap III et IV]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Chap. 8 – Hiérarchie interne
» Liste Gondor
» Lothíriel de Dol Amroth
» Volume II Livre 6 Chap 8 - Vendredi 20/08 - 21h30 - Validé
» Chap. 3 - Blasons, Scels et Ornements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de la Terre du milieu 2 :: CTM2 - Roleplay :: CTM2 - Roleplay général-
Sauter vers: